Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Minimum Vieillesse

Le Minimum Vieillesse

L'ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées), plus connue sous le nom de "Minimum Vieillesse" est un complément de revenu versé aux personnes âgées dont les ressources sont limitées.


Population concernée par le Minimum Vieillesse en France

Publié par Florent Thomas-Penette sur 28 Mars 2017, 13:35pm

Catégories : #social, #retraite, #solidarité, #vieillesse, #minimum, #étrangers, #population

Le nombre de titulaires du minimum vieillesse n’a cessé de diminuer de 1960 à 2008, passant de 2,5 millions de personnes à 570 000. Cette forte baisse est liée à l’extension de la couverture sociale et à l’amélioration progressive du niveau des pensions de retraite. Néanmoins, cette diminution s’est ralentie depuis 2004. Fin 2013, le nombre de personnes concernées par cette allocation était en baisse de 1,2% par rapport à 2012.
56% sont des femmes, il faut dire qu’elles touchent des retraites en moyenne deux fois plus faibles que les hommes, même si la situation s’améliore peu à peu. Lire à ce sujet un article des Echos.
53% ont moins de 75 ans. Sans surprises, ces allocataires sont confrontés à une situation financière difficile. Ils sont majoritairement locataires, et vivent pour la plupart en HLM. Seulement la moitié a un patrimoine (immobilier ou financier).

La majorité d'entre eux vit seul, et pour moitié s'estime en mauvaise santé. Si la plupart des allocataires perçoivent des pensions de retraite, ils sont nombreux a avoir connu le chômage, l'invalidité ou à être dans une situation de handicap. Environ un sur cinq s'estime confronté à une situation d'isolement. 80% des allocataires ont des droits propres à la retraite et reçoivent une pension de droit direct. Un peu plus de 10% ont une pension de réversion, qu’elle soit ou non cumulée avec une pension de droit direct. Seuls moins de 15 % n’ont aucun droit à la retraite. Les ressources des allocataires et de leur conjoint éventuel sont faibles en valeur absolue. Le minimum vieillesse les complète afin d’atteindre un seuil minimum de revenu.


33% des allocataires sont de nationalité étrangère et 10 % ont acquis la nationalité française. Les allocataires immigrés sont majoritairement des hommes (62 %) et sont pour la plupart arrivés en France avant 40 ans (65 %). La majorité a travaillé régulièrement, au moins sur une partie de leur vie professionnelle. Environ 20 000 allocataires étrangers hors Union Européenne n’ont jamais travaillé ou ont connu de longues périodes d’inactivité : il s’agit le plus souvent de femmes, arrivées en France plus tardivement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents