Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Minimum Vieillesse

Le Minimum Vieillesse

L'ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées), plus connue sous le nom de "Minimum Vieillesse" est un complément de revenu versé aux personnes âgées dont les ressources sont limitées.


A l'origine du Minimum Vieillesse

Publié par Florent Thomas-Penette sur 28 Mars 2017, 11:25am

Catégories : #social, #retraite, #vieillesse, #solidarité

L’espérance de vie dans les pays développés a augmenté de façon considérable ces soixante dernières années. C’est l’une des conséquences directe des découvertes majeures en médecine.

Nous vivons plus vieux, et en meilleure santé. Cette avancée inédite dans l'histoire humaine a eu des répercussions dans nos vies quotidiennes. Autrefois, il était rare que des grands-parents voient leurs petits-enfants devenir des adultes. Mais ce qui représente un progrès entraîne aussi des effets importants sur la société. A un certain âge, il faut bien se résoudre à lever le pied, et à prendre sa retraite, qu'on le veuille ou non...
Par conséquent, cette vie qui dure plus longtemps nous oblige à prévoir le versement des pensions pendant un temps plus long. Lorsque l'activité économique est capable de soutenir cette dépense, tout se passe bien. Mais si le nombre de personnes en âge de travailler diminue à cause du chômage, cela devient plus difficile. En effet, notre système de retraite fonctionne par répartition1. Cette méthode consiste à financer les pensions versées aux retraités à l’aide des cotisations prélevées actuellement sur les revenus des actifs. C'est donc un moyen de renforcer la solidarité entre les générations. Mais les plus démunis, une fois à la retraite, ne bénéficient pas du système par répartition car ils n’ont pas ou peu cotisé pendant leur carrière. Afin de garantir un revenu décent à tous, à été mis en place en 1952 un « minimum vieillesse » payé par l’Etat. Quel est l’intérêt de son existence ? Quelles sont ses caractéristiques ? Pour quelles raisons voudrait-on remettre en cause les conditions de son versement ?

1: La retraite par répartition est un système de financement des pensions de retraite, fondé sur la solidarité entre les générations. Les cotisations versées par les entreprises servent à payer immédiatement les allocations de retraite. Depuis 1945, la France a choisi ce système et l’a réaffirmé régulièrement par la suite. A contrario, la retraite par «capitalisation» est un système dans lequel les cotisations versées par les actifs sont cumulées au fil de la carrière et sont reversées au moment du départ en retraite, avec les produits financiers issu des placements. C’est une démarche individuelle puisque l'assuré cotise pour lui-même. La performance du marché financier a une influence sur le montant qui sera versé, or la variation des cours peut fortement diminuer voire faire disparaître le capital constitué en cas de crise financière.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents